2015 point de départ

UNE SITUATION QUI N'ETAIT PLUS ADAPTEE.

>  Baisse récurrente du nombre de pêcheurs
.
    Si le mouvement ne s’inverse pas, certaines AAPPMA risquent de disparaitre 
    et leurs baux  de pêche passeront aux mains de sociétés ou d’amicales. 
    Pire encore, des investisseurs privés récupèreront ces baux et nous savons tous  
    qu’ils ont d’autres projets que la préservation des milieux aquatiques …

>  Nous étions parmi les derniers en France à ne pas nous engager vers la réciprocité.

La FNPF nous sommait de faire disparaitre la carte B (qui était plus ou moins illégale).

>  Les cartes sont de plus en plus chères mais les baux restent modestes 
    (même si à Guebwiller nous ne sommes pas les plus malheureux de ce côté-là …).

>  Complexité de notre système (très difficile de comprendre une telle fragmentation
    des droits de pêche qui existaient jusqu’alors tout le long de nos cours d’eau).

>  Les jeunes générations ont la ‘’bougeotte’’, elles sont demandeuses 
    de ce type d’ouverture. Pêcher toujours de la même manière à deux ou trois 
    endroits seulement ne les intéresse pas …. 
    Du coup, il y a fort à parier qu’ils seront plus motivés pour rejoindre les AAPPMA.

LE TRAVAIL REALISE EN AMONT

Nôtre président Jean-Claude Zwickert, qui est également le président de la Fédération de pêche du Haut-Rhin, en parlait depuis longtemps…
Il a toujours souhaité offrir aux pêcheurs du 68 la possibilité de goutter un jour au bonheur de pêcher dans un domaine quasi illimité pour une somme raisonnable.
Mais pour aboutir à la réciprocité, il fallait convaincre un maximum de dirigeants des autres AAPPMA.
Il a donc pris son bâton de pèlerin et s’est lancé dans une longue campagne de concertation et d’explication en vue de concrétiser notre projet.

L'idée a fait son chemin, et depuis 2015, bon nombre d’AAPPMA se sont lancées dans l’aventure .
Bravo Messieurs, nous attendions cela depuis si longtemps …

CE QUI A CHANGE EN 2015

.  

VOUS TROUVEREZ CI-DESSOUS
UNE LISTE NON EXAUSTIVE
DE CE QUI A CHANGE EN 2015



>  Sur les 44 AAPPMA que comporte le département du Haut-Rhin,
       25 ont données leur accord et sont réciprocitaires.
       4 sont partiellement réciprocitaires.

       Une dizaine d’AAPPMA hésitent encore et ont demandés un délai de réflexion plus long.
       Nul doute que bon nombre d’entre elles seront de la partie en 2016.

>  Le prix des cartes de pêche a sensiblement baisser pour tout le monde. 

>  Le domaine accessible est devenu « impressionnant »  !
     Il faudra plus d’une vie pour pêcher partout.
     Voici en vrac quelques précisions pour que vous mesuriez pleinement
     l’attractivité pour les pêcheurs de cette mini révolution.
       -  Huit lacs de montagne sur 14 sont acquis, 
          (lac d’Alfeld, lac des Perches, le Petit et le Grand Neuweiher,
          le lac du Ballon, le lac de Kruth et le lac Vert, lac du Schiessrothried).       
       -  La pêche dans l’ILL, rivière emblématique du département, sera accessible 
           sans discontinuité de la sortie d’Illfurth jusqu’à la sortie du département.       
       -  La Thur sera à vous de la sortie de Cernay jusqu’à Colmar.
       -  La Lauch en plus des lots de l’AAPPMA Guebwiller (en fond de vallée 
           et la traversée de Guebwiller), sera pêchable d’une seule traite, 
           de Rouffach jusqu’à Colmar.
       -  La basse Fecht sera accessible dès la sortie de la Vallée de Munster.

>  Les services de la Fédération de pêche 68 
    en collaboration avec les Présidents des AAPPMA ont réalisés  
    des cartes permettant à tout pêcheur de prendre connaissance 
    dans le détails les lots de pêche mis en réciprocité.
         Ces cartes sont disponibles sur le site internet de la Fédération 
         ainsi que sur celui de l’AAPPMA Guebwiller.

>  Les règlements intérieurs seront progressivement harmonisés, 
    Il est en effet matériellement impossible de tout régler en quelques mois…
    Donc pour l’instant il faudra veiller à respecter le règlement de l’AAPPMA
    gestionnaire du secteur pêché

.>  La carte B (domaine public) a été supprimée.
    C’est une volonté de la FNPF qui nous a imposé de faire disparaitre cette carte
    qui était plus ou moins illégale.
    C’est d’ailleurs pour cela que la réciprocité s'est mise en marche de manière 
    un peu précipitée.
    La carte B était tolérée jusqu’à présent car nous étions une des derrière 
    régions à la traine.

Seuls les AAPPMA réciprocitaires sont en droit de vendre des cartes 
    donnant accès à la nouvelle réciprocité. 

LA RECIPROCITE INTER-DEPARTEMENTALE ?




La grande nouveauté, c'est qu'il sera désormais
possible d'adhérer à

    >  l'URNE
    >  au CHI
    >  et à l'EHGO
en achetant un seul et unique timbre.

                                                                                                                         Agrandir l'affiche  ici

Autrement dit, pour une carte à 95,00 euros, les pêcheurs du Florival peuvent tremper leurs lignes dans tous les baux des AAPPMA 100% réciprocitaires de France qui jouent le jeu, sachant que pour le CHI et l’EGHO  toutes les Fédérations sont d’office 100% réciprocitaires.
> Nous parlons là ni plus ni moins de 91 départements en tout !

A ne pas négliger non plus, l’attrait halieutique de nos départements limitrophes, le Territoire de Belfort, le Doubs, la Haute Saône, les Vosges, le Bas-Rhin, la Moselle et la Meurthe et Moselle !!!
>  Messieurs, il semblerait qu’il soit grand temps pour nous de réviser notre géographie …

Il est précisé, que cette carte ne peut être achetée que sur Internet,
>  soit chez vous directement sur le site : www.cartedepêche.fr
>  ou à l’association AAPPMA Guebwiller (voir rubrique cartes de pêche ). 

ARTICLES DE PRESSE AU SUJET DE LA RECIPROCITE